L’évolution du collier féminin

Toutes les modeuses vous le diront, le collier est un accessoire indispensable pour être chic et branchée en toute circonstance. Il habillera à la perfection la plus simple des tenues, en lui apportant une petite touche distinguée et soignée.

Boudé pendant quelques années, car trop cher, le collier a fait un retour en force dans l’univers de la mode avec l’apparition des bijoux fantaisie. Il ne s’agit plus d’un simple accessoire sans intérêt, mais plutôt d’un élément central dans n’importe quelle tenue.

Le collier s’invite à toutes les occasions et convient à tous les styles. De jour comme de nuit, hiver comme été, avec un trench ou une robe de gala, cet accessoire nous prend littéralement au cou !

Qu’il soit ras-de-cou, long, imposant ou discret cet accessoire a décidément le vent en poupe.


Un accessoire vieux comme le monde :

Il faut savoir que cette tendance ne date pas d’hier, en effet, le collier est un accessoire vieux comme le monde. Cet ornement existerait presque depuis la nuit des temps !

Les archéologues affirment que les premiers colliers dateraient de la préhistoire (il y a plus de 75 000 ans), ceux-ci étaient fabriqués avec des matériaux très rudimentaires tels que des ossements, coquillages, ligaments et dents d’animaux, pierres, branches de végétaux…etc.

Le premier collier en or a quant à lui été découvert en Mésopotamie (Irak) 2500 ans avant la naissance du Christ. Cet accessoire emblématique et représentatif a été adopté par bon nombre de civilisations. Romains, égyptiens, grecs, asiatiques… Chacune de ces ethnies a fait évoluer le collier à travers le temps de façon très singulière en lui octroyant à chaque fois un style et une symbolique bien particulière.


Un investissement considérable :

Pendant longtemps, le collier fut considéré comme un signe de richesse. Confectionné de façon artisanale par des joailliers avec des métaux précieux (or jaune blanc / rose, platine, argent) et sertis de pierres précieuses ou de perles. Cet accessoire coûtait une petite fortune. Rare sont les foyers qui pouvaient se permettre de tels achats.


La démocratisation du collier :

C’est seulement, au milieu des années 50 que les bijoux fantaisies ont vu le jour. Permettant ainsi de démocratiser les colliers qui étaient au paravent réservés au gratin de la société. Ces bijoux colorés, originaux et surtout bon marché ont immédiatement connu un franc succès.
Cette tendance marqua un tournant décisif dans l’histoire du collier. Ainsi, les femmes qui n’avaient pas les moyens de s’offrir des rivières de diamants ou des parures en or pouvaient se faire belles à moindre coût.
Depuis, le collier a bien évolué ! En or, en argent ou en platine, en métal ou en plastique, serti de pierres précieuses ou ornées de breloques, de pompons ou de plumes. Il n’y a que l’embarras du choix.


Les colliers en vogue en ce moment :

Parmi les colliers les plus tendance ces derniers temps, on retrouve :

  1. Le collier choker : C’est ce fameux collier ras-de-cou très tendance dans les années 90, simple, facile à porter et pas cher, il connaît un franc succès cette saison.
  2. Le sautoir : Un incontournable, ce collier long, le plus souvent métallique va avec tout et est déclinable à l’infini.
  3. Les colliers XXL : Se sont ces énormes colliers pas très discrets que l’on voit partout à la télévision et sur les podiums.
  4. Les colliers ethniques : Ils connaissent un grand succès, et ce, depuis plusieurs saisons. Colorés, originaux, ornés de plumes, de pompons ou de motifs ethniques ces colliers sont les plus souvent réalisés avec des matériaux naturels tels que le bois, les pierres ou encore les perles.

Cet engouement pour les colliers n’est clairement pas prêt de s’arrêter, chaque saison de nouvelles tendances apparaissent, séduisant ainsi des milliers de personnes.